Notice: jetpack_enable_opengraph est déprécié depuis la version 2.0.3 ! Utilisez jetpack_enable_open_graph à la place. in /var/www/wordpress/wp-includes/functions.php on line 3853

Horreur-Gamer vroom vroom

Publié le juillet 26th, 2016 | par Jean-François Tremblay

0

Épisode 63-Véhicules démoniaques

Dans cet épisode, Seb et JF sont poursuivis par une voiture diabolique sur des routes désertiques et en profitent donc pour discuter de « Duel » et de « Maximum Overdrive ». Vroom vroom!

Duel: Le Jaws sur roues

Steven Spielberg, après quelques épisodes de télévision à la fin des années 60 et début 70, a réalisé Duel. Le film est inspiré d’une nouvelle de Richard Matheson (qui a d’ailleurs signé le scénario). Mettant en vedette Dennis Weaver, Duel nous place aux côtés d’un homme, au volant de sa voiture, qui se voit pourchassé par un énorme camion, sans raison apparente.

Au cours des décennies suivantes, on a qualifié le film de « Jaws sur roues », en référence au blockbuster classique de Spielberg. Mais qu’en est-il aujourd’hui? Sans mauvais jeu de mot, le film tient-il la route, 45 ans après sa sortie? Écoutez pour le savoir.

Maximum Overdrive, ou comment faire l’amour comme un héros

Parce que d’être le maître de l’horreur en littérature ne lui suffisait pas, et après avoir vu ses œuvres adaptées sous forme de « navets » tels que Carrie, The Shining et Dead Zone, Stephen King lui-même a décidé de prendre les choses en main et d’enfiler sa casquette de réalisateur. Et ça a donné… Maximum Overdrive!

Emilio Estevez joue ici les héros dans un film de science-fiction où les appareils électriques et à moteur sont animés et s’en prennent aux humains. Notamment une bande de poids lourds qui s’attaquent à des survivants prisonniers d’une station d’essence.

Mélange d’humour et d’horreur, agrémenté d’une bande sonore signée AC/DC, Maximum Overdrive sera la seule et unique tentative de Stephen King à la réalisation. Pourquoi? Vous le saurez en écoutant la discussion…

Stephen King: les bonnes et moins bonnes adaptations…

Tels Wayne et Garth devant Alice Cooper, à la fin de l’épisode Seb et JF se prosternent devant Stephen King et scandent « We’re not worthy! We’re not worthy!« . Et puis ils se lancent dans une conversation où ils discutent des meilleures et moins bonnes adaptations de livres de King à l’écran, autant au cinéma qu’à la télé.

Et un peu de Fantasia…

Steven est présent au tout début de l’épisode pour faire un retour rapide sur son passage au festival Fantasia. Il nous parle de son gros coup de cœur cette année, The Wailing.

Les recommandations

Des films de voitures diaboliques, ce n’est pas ça qui manque! Et voici ce que Seb et JF vous recommandent:

Seb – Christine
JF – The Car

Thunder truuuuuuuuuck!

 

JF, c’est un peu comme Vern dans Stand By Me: le petit gros qui ne l’est plus. C’est un peu comme Lucas dans Stranger Things: celui qui remet en doute les actions et paroles des autres. C’est un peu comme Johnny 5 dans Short Circuit: il aime les trivias, et toujours plus d’infos! C’est un peu comme Enid dans Ghost World: il se sent parfois un peu marginal dans ses goûts. Et c’est un peu Harry La Trique de Pump Up The Volume car le JF gêné le devient un peu moins lorsqu’il vous parle au micro, et il adore faire des podcasts!

Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,


À propos de l'auteur

JF, c’est un peu comme Vern dans Stand By Me: le petit gros qui ne l’est plus. C’est un peu comme Lucas dans Stranger Things: celui qui remet en doute les actions et paroles des autres. C’est un peu comme Johnny 5 dans Short Circuit: il aime les trivias, et toujours plus d’infos! C’est un peu comme Enid dans Ghost World: il se sent parfois un peu marginal dans ses goûts. Et c’est un peu Harry La Trique de Pump Up The Volume car le JF gêné le devient un peu moins lorsqu’il vous parle au micro, et il adore faire des podcasts!



Comments are closed.

Retour en haut ↑