Notice: jetpack_enable_opengraph est déprécié depuis la version 2.0.3 ! Utilisez jetpack_enable_open_graph à la place. in /var/www/wordpress/wp-includes/functions.php on line 3853

Critique leatherface

Publié le janvier 5th, 2018 | par Maxime Desgagné

0

Leatherface

Leatherface Maxime Desgagné

Summary: Leatherface n'a pas su reproduire la magie de la première entrée de la franchise.

2.5


User Rating: 2.4 (2 votes)

Cette dernière entrée dans la série Massacre à la tronçonneuse nous provient du duo de réalisateurs français Alexandre Bustillo et Julien Maury. Au cours des 10 dernières années ans ils ont réalisé ensemble quatre films d’horreur. Toutefois, leur travail n’a jamais vraiment connecté avec les critiques ou l’audience. Leatherface, leur dernier et plus gros projet jusqu’à maintenant, était une opportunité pour les réalisateurs de nous montrer leur savoir-faire. Malheureusement, je ne crois pas que ce film sera différent de ses prédécesseurs.

Ce « préquel » du film original Massacre à la Tronçonneuse (1974) nous raconte comment un jeune garçon devient l’un des tueurs les plus effrayants de l’histoire du cinéma. Le plus jeune de la famille Sawyer se fait interner dans un asile psychiatrique. C’est 10 ans plus tard qu’il réussit à s’évader avec un groupe de patients. S’ensuit une chasse à l’homme qui va faire que Jackson se transforme et devienne le tueur sanguinaire, manieur de tronçonneuse, et qui se déguise de masque de chair, que l’on connait.

Pendant la majorité du film nous suivons les patients évadés Jackson (Sam Strike), Bud (Sam Coleman), Ike (James Bloor) et Clarice (Jessica Madsen), aux côtés d’une infirmière enlevée nommé Lizzy (Vanessa Grasse). Ensemble ils fuient constamment la police et essaient de s’évader au Mexique. L’histoire est lente et plus ou moins divertissante. Les acteurs nous offrent au mieux une performance correcte. Vanessa Grasse n’est pas convaincante comme otage de quatre dangereux tueurs. James Bloor et Jessica Madsen jouent une caricature du Joker et Harley Quinn. Leatherface est aussi beaucoup moins intimidant depuis que j’ai vue Sam Strike derrière le masque. Plus tu en sais sur un personnage, moins il y a de place pour l’imagination et il n’y a rien de plus puissant que l’imaginaire des spectateurs. La tension inexistante est remplacée par des « jump scares » faciles où ils ne font que monter le volume… très décevant.

Les bons côtés, maintenant, parce que oui il y en a quelques-uns, malgré ce que j’ai peux être laissé croire depuis le début. Les partisans de gore seront servis. S’il y a une chose de bien exécutée et bien présente se sont les scènes violentes et graphiques. Dieu merci ! Le personnage du shérif, joué par Stephen Dorff, est aussi très intéressant. Il est bien construit et ses motivations sont claires. Il y a également une courte apparition de Finn Jones, probablement le visage le plus reconnaissable du film. De plus, je crois que le film se tient bien seul. Pas besoin d’avoir vu la série pour l’écouter sans s’y perdre.

En conclusion, Leatherface va, selon moi, tomber dans la catégorie des films qui n’ont pas su reproduire la magie de la première entrée de leur série. Le fait que ce soit un « prequel » rend l’histoire prévisible et, en l’absence de tension, le produit final est plutôt ennuyeux. Leatherface n’a pas vraiment autre chose à vous offrir que ses scènes gore. C’est une opportunité ratée.

Je me décrirais plus comme un passionné de films que spécifiquement films d’horreur, même si le genre a toujours été dans mes favoris. Depuis mon très jeune âge je suis fasciné par ce médium. Je suis aussi quelqu’un qui, non seulement se fait une opinion rapidement, mais aussi qui aime la partager. J’aime décortiquer les films sous tous leurs aspects : « scénario, direction, cinématographie, édition, musique, etc. ». Je suis fasciné par le processus de création et le procédé artistique derrière les films. Rejoindre l’équipe d’Horreur Gamer est une opportunité pour moi d’exprimer ces opinions et, j’espère, de lancer des discutions pertinentes.

Tags: , , , , , ,


À propos de l'auteur

Je me décrirais plus comme un passionné de films que spécifiquement films d'horreur, même si le genre a toujours été dans mes favoris. Depuis mon très jeune âge je suis fasciné par ce médium. Je suis aussi quelqu'un qui, non seulement se fait une opinion rapidement, mais aussi qui aime la partager. J'aime décortiquer les films sous tous leurs aspects : "scénario, direction, cinématographie, édition, musique, etc.". Je suis fasciné par le processus de création et le procédé artistique derrière les films. Rejoindre l'équipe d'Horreur Gamer est une opportunité pour moi d'exprimer ces opinions et, j'espère, de lancer des discutions pertinentes.



Comments are closed.

Retour en haut ↑
  • Abonnez-vous au podcast

    Feed RSS     Google Play     ITunes
  • Plus Récent Podcast

  • Nos concours

  • Dons et Amazon

    Encouragez-nous en achetant sur Amazon à partir de ce lien!


    Visitez notre Patreon!