Notice: jetpack_enable_opengraph est déprécié depuis la version 2.0.3 ! Utilisez jetpack_enable_open_graph à la place. in /var/www/wordpress/wp-includes/functions.php on line 3853

Critique

Publié le décembre 6th, 2018 | par Michelle Rochette

0

Wolfe

Wolfe Michelle Rochette

Summary: Récit incomplet, visuel accrocheur. J’en veux plus de la part de Bordeleau.

2.9

Bon


User Rating: 0 (0 votes)

De jeunes adultes aux vies pas faciles, faciles reviennent sur les événements d’un party d’anniversaire qui a mal tourné. On se remémore les conversations et les événements qui ont mené à cette soirée tragique. Amour, désir, trahison… autour d’Andie (Catherine Brunet), la fêtée, le monde tourne un peu tout croche.

Sans entrer dans les détails, disons que le suicide est le thème principal du film. Gravitent autour l’autodestruction, les relations amoureuses déficientes, les parents absents ou imparfaits. Est-ce que Wolfe cherche à créer un dialogue à propos du suicide? Sans doute mais c’est plutôt maladroit. Bien que moins approfondi, le sujet des dépendances constitue un thème plus intéressant.

Ce qu’il y a de plus beau dans Wolfe, ce sont les couleurs et la lumière. Le récit est incomplet mais le visuel est riche. Chacun des plans est éclairé de façon originale, créant une suite d’images colorées vraiment agréables à regarder.

Pour un film tourné avec les moyens du bord, Wolfe donne envie de voir de quoi Francis Bordeleau et son équipe seront capables dans le futur. Si le jeune cinéaste a pu rassembler toute cette belle distribution (Ludivine Reding, Antoine Pilon, Julianne Côté…) pour un premier long métrage qui ne bénéficiait d’aucune subvention gouvernementale, ça vaut la peine de lui laisser la chance de nous prouver son talent à nouveau.


FICHE TECHNIQUE

Date de sortie : 26 octobre 2018
Réalisateur : Francis Bordeleau
Distribution : Catherine Brunet, Ludivine Reding, Antoine Pilon, Léa Roy, Godefroy Reding, Julianne Côté
Genre : Drame

Synopsis : Lors de sa fête d’anniversaire, organisée par ses amis proches pour ses 21 ans, Andie, une jeune femme dominatrice et manipulatrice, s’enlève la vie après avoir prononcé un long monologue déchirant. Les jeunes adultes ayant assisté à cette scène macabre sont marqués au fer rouge par cet évènement traumatisant. Chacun remet en question sa propre existence et est forcé d’entreprendre une douloureuse introspection. L’une tente de réfréner son désir de mourir, l’autre s’efforce de contenir sa rage et la troisième sombre dans la dépression. Tous rêvent de liberté, mais jusqu’où sont-ils prêts à aller pour l’obtenir?

Mordue de cinéma et de culture pop, Michelle adore partager ses coups de cœur! Entre un visionnement de Xanadu et un retour sur un vieux De Palma, elle jongle avec l’horreur et la comédie, s’empiffre de rockumentaires et admire les pas de danse de Gene Kelly ou de Rita Hayworth. Vous la trouverez soit dans une salle obscure, soit dans les allées d’une bibliothèque, à la recherche d’un film de science-fiction génial ou d’un reportage sur une catastrophe épouvantable.

Tags: , , , , , , , , ,


À propos de l'auteur

Mordue de cinéma et de culture pop, Michelle adore partager ses coups de cœur! Entre un visionnement de Xanadu et un retour sur un vieux De Palma, elle jongle avec l’horreur et la comédie, s’empiffre de rockumentaires et admire les pas de danse de Gene Kelly ou de Rita Hayworth. Vous la trouverez soit dans une salle obscure, soit dans les allées d’une bibliothèque, à la recherche d’un film de science-fiction génial ou d’un reportage sur une catastrophe épouvantable.



Comments are closed.

Retour en haut ↑