Cliché, mais différent

Ys VIII: Lacrimosa of Dana, le baptême d’un néophyte – Fun Regarder Films
Notice: jetpack_enable_opengraph est déprécié depuis la version 2.0.3 ! Utilisez jetpack_enable_open_graph à la place. in /var/www/wordpress/wp-includes/functions.php on line 3853


Critique

Publié le août 3rd, 2018 | par David Bacon Roy

0

Ys VIII: Lacrimosa of Dana, le baptême d’un néophyte

Ys VIII: Lacrimosa of Dana, le baptême d’un néophyte David Bacon Roy

Summary: Profond et audacieux

4.6

Fabuleux


User Rating: 0 (0 votes)

Cliché, mais différent

Lorsque j’ai commencé à jouer à Ys VIII, je n’avais plus ou moins d’attentes. Je n’avais jamais joué à aucun autre opus de la série auparavant. Alors je me lance, insère la très minuscule cartouche dans ma Switch et commence à jouer. On verra bien…

Bon, encore une équipe qui s’échoue en bateau sur une île déserte, et évidemment personne n’en est jamais revenu vivant avant. Je me dis qu’en fait, ça fait un bon moment que je n’ai pas fait de RPG, et que de plus, l’environnement est assez spectaculaire. Une bonne mécanique de combat, des déplacements fluides dans une carte assez grande et des donjons fantastiques qui font vite oublier le cliché du naufrage. Tout en vous déplaçant dans le jeu, vous pouvez changer comme bon vous semble de personnage principal. En tout, 6 personnages vous sont offerts dans l’aventure, avec 3 classes différentes. Certains monstres peuvent être éliminés beaucoup plus facilement avec certains personnages.

Recettes et fabrication

En plus votre quête qui consiste au début à amasser le plus de naufragés possibles pour ensuite quitter l’île, vous pouvez cuisiner. Certaines recettes sont acquises en complétant les quelques quêtes secondaires, tandis que d’autres sont cachées dans des coffres. Chaque recette vous redonne des points de vie, en plus de vous donner un bonus pour vous aider en combat. Par contre, il vous est impossible de prendre aussitôt un autre mets préparé, car votre équipe est désormais rassasiée. Personnellement, je n’ai jamais vraiment aimé l’idée de cuisiner des recettes ou bien de créer des objets dans les RPG. Pourtant, dans ce jeu, c’est tellement simple à faire! Vous n’avez pas à être dans votre village pour cuisiner vos recettes; vous pouvez le faire dans les nombreux campements que vous vous faites à l’entrée des donjons. Vous avez aussi le droit d’échanger des objets à la hausse pour obtenir des items plus rare, ou bien à la baisse afin d’avoir plus d’objets d’un niveau inférieur. Cela vous permet de fabriquer potions, accessoires et équipements pour vos amis. La plupart des naufragée secourus auront une certaine utilité pour votre village. (Ex: yne couturière, une forgeronne, un médecin). J’ai réussi à sauver les 24 naufragés pour pouvoir débloquer tous les endroits du jeu. Vous devez en fait être un certain nombre d’habitants pour progresser dans certaines directions.

Réputation

Avec plusieurs quêtes secondaires disponibles et quelques naufragés à sauver, vous devrez augmenter votre réputation. Parfois ce sera de tuer un certain monstre, ou bien de récupérer des objets pour le NPC. Cela vous donnera des points de réputation, qui vous donneront accès à la «vraie fin». Vous trouverez aussi dans les coffres des donjons des objets que vous pourrez donner en cadeau à vos amis pour augmenter leur opinion de vous. Avec une meilleure réputation dans le village, vous aurez accès à de nouveaux équipements et objets auprès des marchands. Vous aurez aussi la possibilité de compléter la carte de l’île, avec une récompense pour chaque 10% de rempli. De mon côté, je l’ai complétée à 94% et quelques poussières, avec une réputation suffisamment haute pour avoir droit à la «vraie fin», qui donne quelques bonus.

Une difficulté balancée

Avec des combats se déroulant en temps réel et non en tour par tour, la stratégie est de mise. Impossible de progresser dans l’aventure en ne faisant que foncer dans le tas. Vous pouvez faire des esquives instantanées et des gardes actives afin de ralentir le temps et ainsi vous donner un léger avantage. Par contre, tout doit être synchronisé en fonction de l’attaque, c’est-à-dire « appuyer au bon moment ». Les boss peuvent sembler coriaces de temps à autres, le temps de trouver leur point faible et apprendre leurs mouvements. Quatre niveaux de difficulté vous sont offerts, et les plus élevés peuvent vous donner du fil à retordre. Les monstres seront plus forts, certes, mais quelques fonctions seront abandonnées. Par exemple, lors de l’utilisation de l’une de vos potions, vous ne récupérerez pas la bouteille vide afin de pouvoir la remplir à nouveau. Et croyez moi, ce n’était vraiment pas envisageable de mon côté! Plusieurs points de collecte sont disponibles un peu partout, vous donnant des fruits pour vous soigner, ou bien des ingrédients pour les magasins.

Visuellement mieux que sonore

À plusieurs reprises dans le jeu, vous vous déplacerez dans des endroits majestueux. De très beaux décors s’offrant à vous, avec des vues resplendissantes. Je me suis souvent arrêté quelques instants pour apprécier la qualité des paysages. Pour ce qui est de la musique, je n’en ai pas profité autant que dans un RPG rétro comme j’ai l’habitude de faire. Même en ayant diminué le niveau sonore des personnages, je trouvais très, mais très agaçant les voix lors des combats, spécialement les personnages féminins. J’avais parfois l’impression de regarder un match de tennis avec seulement les effets sonores.

Pas parfait

Au départ, je jouais en français, étant donné que ma console est en français. Par contre, lorsque j’éliminais un monstre à l’aide d’une capacité, dans l’écran il était écrit «Limination tech». J’ai alors réalisé que les accents n’étaient pas présents dans la traduction. Notez que c’est un problème que j’ai rencontré en jouant sur la Switch. J’ai donc changé la langue de ma console en anglais pour profiter du jeu pleinement. La possibilité de pouvoir changer la langue du jeu manuellement dans les menus est une option que j’aurais aimé avoir. Quelques cinématiques et dialogues avaient tendance à s’éterniser aussi, surtout dans le feu de l’action. De plus, vers la fin du jeu, il n’y a plus beaucoup d’exploration à faire; nous devons donc tenter de passer certaines parties du décor en courant le plus vite possible. Malheureusement, si un monstre vous attaque, la visée se place automatiquement sur le monstre en question. Cela fait que parfois la caméra va changer de direction, donc votre personnage se met à courir dans le sens contraire de votre objectif. Veuillez noter que cette fonction se désactive dans le menu si ça vous agace trop. Je l’ai laissée activée étant donné que ça arrivait seulement vers la fin du jeu vu qu’au début je tuais tout ce qui bouge.

En général

Ys VIII est un très bon jeu, avec un scénario qui à première vue paraissait cliché, mais qui m’a beaucoup surpris tout au long de l’aventure. J’ai préféré ne pas trop m’avancer dans l’histoire étant donné que cela aurait été difficile de ne rien dévoiler. J’ai mis environ 35 heures afin de compléter le jeu, pratiquement à 100%. Quelques détails ici et la me donneraient la complétion parfaite. Ce jeu m’a donné le goût de jeter un œil vers les autres opus de cette série. Qui sait, peut-être ferai-je une autre critique de l’un d’eux.


Fiche Technique :

Développeur: Falcom/NIS America

Date de sortie: 12 Septembre 2017 sur PS4 et Vita, 16 Avril 2018 sur PC, 26 Juin 2018 sur Switch

Genre: Action – RPG

Site Web : http://ysviii.com

David est un caméléon niveau gaming. Il s’adapte presque à tous types de jeu. Passionné de musique, il adore écouter les trames sonores des jeux en jouant. Rien de mieux qu’un multijoueur local avec ses 4 enfants pour profiter de ses temps libres, que ce soit Mario Kart, ou bien Smash Bros. Amateur de musique métal et de jeux vidéos rétro, il adore toutefois découvrir de nouveaux jeux sur les générations actuelles.

Tags: , , , ,


À propos de l'auteur

David est un caméléon niveau gaming. Il s'adapte presque à tous types de jeu. Passionné de musique, il adore écouter les trames sonores des jeux en jouant. Rien de mieux qu'un multijoueur local avec ses 4 enfants pour profiter de ses temps libres, que ce soit Mario Kart, ou bien Smash Bros. Amateur de musique métal et de jeux vidéos rétro, il adore toutefois découvrir de nouveaux jeux sur les générations actuelles.



Comments are closed.

Retour en haut ↑
  • Abonnez-vous au podcast

    Feed RSS     Google Play     ITunes
  • Plus Récent Podcast

  • Nos concours

  • Dons et Amazon

    Encouragez-nous en achetant sur Amazon à partir de ce lien!


    Visitez notre Patreon!