Notice: jetpack_enable_opengraph est déprécié depuis la version 2.0.3 ! Utilisez jetpack_enable_open_graph à la place. in /var/www/wordpress/wp-includes/functions.php on line 3853

Critique

Publié le juillet 11th, 2018 | par David Bacon Roy

0

The Mooseman

The Mooseman David Bacon Roy

Summary: Court, mais envoûtant

3.5

Immersif


User Rating: 0 (0 votes)

…Un quoi?

Vous êtes un homme-élan. Cela vous donne le pouvoir d’apercevoir les choses que le commun des mortels ne peut pas voir. Avec son univers simple graphiquement et une trame sonore éblouissante, The Mooseman vous charme rapidement. Vous vous plongez tête première dans un univers 2D immersif divisé en 3 sections. Le monde inférieur, celui des morts. Suivi par le monde du milieu, appartenant aux hommes, pour finir au monde supérieur, celui des dieux.

Puzzles non expliqués

En progressant dans le jeu, vous aurez quelques puzzles à compléter afin de progresser dans votre aventure. Avec de contrôles très simples, soit les flèches directionnelles et 2 boutons, vous devrez vous servir de vos compétences acquises pour avancer. Je dois avouer qu’à maintes reprises j’ai dû recommencer quelques parties parce que je ne comprenais pas comment résoudre le puzzle. Presque aucune explications peuvent être frustrantes, il faut user de notre sens de l’observation afin de déceler le moindre indice. Je confesse aussi que ce n’est pas ma tasse de thé non plus les jeux de ce genre. Ça m’a permit de sortir de ma zone de confort, mais j’ai apprécié mon expérience.

Narration incroyable

De temps à autre, le jeu affiche de la narration afin d’expliquer un peu l’histoire et le pourquoi de notre aventure. J’ai apprécié lire les textes d’une qualité incroyable. Même à chaque artefact recueilli dans le jeu, une description très complète nous est offerte, de même que pour toute l’intrigue du jeu. Un autre point très positif, vous avez droit à plusieurs langues, dont le français, l’anglais, le russe et l’allemand.

Trame sonore

J’ai adoré la trame sonore, que ce soit pendant les scènes ou bien juste la musique ambiante. Au début on ne s’en rend pas trop compte, mais au bout de quelques minutes, on se sent submergé dans le jeu. Au moment de la narration, lors du défilement du texte, on entend parler dans une langue étrangère. Cela donne beaucoup plus d’immersion dans l’histoire du jeu.

D’ailleurs voici un lien vers celle-ci.

Bizarre et court

Bref, ce jeu est très court à compléter. Je n’ai pas trouvé tous les artefact et reliques dans le jeu. Certains sont bien cachés, malgré le fait que nous nous trouvons à avancer de façon très linéaire. Difficile à croire que j’ai passé à côté de plusieurs. Veuillez compter environ 1h30 pour compléter ce jeu qui n’offre pas vraiment de rejouabilité. Même si à plusieurs reprises je me posais des questions de comment et pourquoi tel événement se produisait, c’est un bon jeu, qui mérite d’être joué avec « un troisième œil ».

The Mooseman est le premier jeu de la compagnie russe Morteshka et est en vente depuis quelques temps sur Steam. Il sera disponible sur Switch, PS4 et Xbox One à partir du 18 juillet 2018. Nous y avons joué sur Switch à partir d’une clé fournie par les développeurs.

David est un caméléon niveau gaming. Il s’adapte presque à tous types de jeu. Passionné de musique, il adore écouter les trames sonores des jeux en jouant. Rien de mieux qu’un multijoueur local avec ses 4 enfants pour profiter de ses temps libres, que ce soit Mario Kart, ou bien Smash Bros. Amateur de musique métal et de jeux vidéos rétro, il adore toutefois découvrir de nouveaux jeux sur les générations actuelles.

Tags: , , , ,


À propos de l'auteur

David est un caméléon niveau gaming. Il s'adapte presque à tous types de jeu. Passionné de musique, il adore écouter les trames sonores des jeux en jouant. Rien de mieux qu'un multijoueur local avec ses 4 enfants pour profiter de ses temps libres, que ce soit Mario Kart, ou bien Smash Bros. Amateur de musique métal et de jeux vidéos rétro, il adore toutefois découvrir de nouveaux jeux sur les générations actuelles.



Comments are closed.

Retour en haut ↑